Unité totale


À mon réveil, j’ai écouté ma respiration, les oiseaux qui chantent et j’ai regardé la demi lune. Tout était normal ou presque...


Sauf qu’aujourd’hui mon quotidien sera anormal je n’irai pas donner de cours comme beaucoup de mes collègues, d’autres n’ouvriront pas leur restaurant, leur café, leur boutique...


Hier, j’ai pris des décisions qui me semblaient justes mais pas faciles. Fermer le Studio et annuler tous les cours et événements a été dur pour moi pour plusieurs raisons. J'ai vu avant tout la sécurité de mes élèves et plus largement celle de tout le monde. J'ai vu au delà de ma petite personne et des futurs problèmes que je pourrais avoir.


J’ai lu beaucoup de choses sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Pour ceux qui me connaissent vous savez que je ne suis pas du genre à croire tout ce qu'on peut nous dire, que j'essaye d'être le plus possible dans le discernement


.Et j’ai eu des échos de personnes qui sont au plus près des gens atteints par le virus. Nous ne pouvons plus maintenant minimiser ce qui se passe. L’égoïsme n’est plus de mise dans ce genre de situation. Il faut penser aux familles qui ont perdu ou perdent l’un de leurs proches. Une Vie est une Vie. Alors certes il y a des maladies qui font plus de dégâts et dont on ne parle pas ou peu mais acceptons la situation telle qu'elle est sur ce virus.


L’État, qu'il nous semble cohérent ou pas, imposera de toute façon ses mesures que nous devrons respecter tôt au tard consciencieusement.


J’ai également lu “rester à la maison c’est génial! Ça va permettre aux gens de revenir à l’essentiel, de se retrouver, de méditer...” Pourquoi attendre d’être malade ou attendre d’être en situation de crise pour réaliser ce qui est important pour Soi? Le mieux est de le faire avant et en tout le temps.


Rester à la maison pour des milliers de gens ne sera pas une partie de détente. Les indépendants et entrepreneurs vont subir les conséquences directes de ce virus. Avec des loyers ou des crédits importants à payer même si l’État va aider à sa façon ça ne sera peut être pas suffisant.


Nous n’entendrons probablement pas ou peu parler de l’après coronavirus sur toutes ces personnes. Un mois de fermeture équivaut à six mois pour essayer de redresser une comptabilité correcte.


Attendrons nous parler de la mort de ces petites entreprises, entendrons nous parler de vie, de familles ravagées par l’après crise?


L’Être Humain voit toujours à travers son prisme. Certains voient ça à la légère et font comme si de rien n’était et ne prennent pas de mesures, d’autres psychotent et pilent les magasins.


La Voie du milieu est ce qui a de mieux à faire.

C’est la Voie de la responsabilité de chacun.


La sortie de cette crise ne se fera, d'une façon plus ou moins rapide, que si tout le monde pense à tout le monde. Si chaque être humain voit au delà de lui. Si chaque être humain voit l’autre son voisin, son commerçant que quelqu’un qui vit la situation différemment de lui et que cela est normal.


Peut être que cette personne perd un proche, ou son entreprise.


Ne minimisons pas le ressenti et le problème de l’autre.


Nous ne pouvons pas dire “ pour toi c’est juste ton grand père qui avait 90 ans ou pour toi c’est juste du matériel ou du financier”.


Pour sortir au plus vite de cette crise nous nous devons d’être responsable pour nous et pour les autres.


Revenons à Soi et l’autre. Nous sommes tous unis. Soyons responsables si nous voulons que tout le monde s’en sorte avec le moins de perte possible.


Sté ❤️


Crédits photo : Eve M-Mrl

Adopte la Samadhi Attitude! Déroule ton tapis et respire!

#adoptelaSamadhiAttitude

Samadhi Bien-Être

Samadhi Yoga Studio

1120 route de Gémenos,

Centre Alta Rocca, bâtiment A

13400 Aubagne

Samadhi Bien-Être Aubagne

Copyright © 2020. Tous droits réservés.
Mentions légales - Conditions générales
  • Twitter Social Icon
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook Basic Square