Ma vie de Yogini


Bonjour à toutes et à tous,


Je vous propose de cheminer avec moi dans le lâcher prise et de cueillir le bonheur qui vient naturellement lorsque nous lâchons un peu de contrôle.


Et si retrouver notre âme d'enfant était le début de ce chemin?


Cœur d'enfant

"Tu ne perds pas ton cœur d’enfant parce que tu vieillis.

Tu vieillis parce que tu perds ton cœur d’enfant".

- Cherry Blossom -


Enfant, je me demandais souvent quel était le sens réel de la vie.

Mes yeux insouciants regardaient les saisons de la nature et ses habitants avec émerveillement.


Je me souviens de toutes les sensations que je ressentais en moi. L'atmosphère de l'hiver et sa neige m'interrogeaient. L'épais manteau blanc recouvrait le jardin de mon enfance d'un silence pur. J'écoutais l'harmonie...une harmonie sans son.

Quelque chose d'indicible m'envahissait, je me laissais envelopper pendant quelques instants avec bonheur par cette intensité. Très sensible, je percevais le potentiel illimité de la nature et son expansion constante.


Et puis ma fougue d'enfant revenait au galop pour construire bonhomme de neige et igloo au gré de mon imagination qui épousait parfaitement les confins de cette immensité.


Je retrouve ce sentiment dans le chemin du Yoga. Mes perceptions sont presque, pour ainsi dire, enfantines.


Je me laisse porter dans la joie du moment présent. Je me laisse glisser dans ce synchronisme qui existe entre ce qui m'entoure et la posture que je pratique dans toute sa dimension.


Il m'a fallu bien des années pour désapprendre ce que le monde des adultes m'avait inculqué et réapprendre l'indolence.


C'est la voie du lâcher prise. Voir la vie autrement, dans sa beauté, dans sa justesse...la traverser avec authenticité, avec ses yeux et son coeur d'enfant...


Le Yoga nous ramène à cet état si nous arrivons dans notre pratique à nous détacher du mental et à prendre la posture avec la joie d'être tout simplement.


"Si je pouvais de nouveau vivre ma vie,

dans la prochaine je tâcherais de commettre plus d’erreurs.

Je ne chercherais pas à être aussi parfait, je me relaxerais plus.</